CadreAnnonces; N°1 des Plateformes Collaboratives et La Meilleure Ressource Humaine à Porté de Clics !!!

RECRUTEMENT BENIN: Handicap international lance le recrutement d’un consultant 1493 vues

Expirée

Informations complémentaires

    I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION
    Handicap international (HI) est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables, elle agit et témoigne, pour répondre à
    leurs besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux.
    HI est depuis 2009 une fédération constituée d’un réseau d’associations nationales (France, Belgique, Suisse, Luxembourg, Allemagne, Royaume Uni, Canada, Etats-Unis).
    Handicap International a rouvert ses bureaux à Cotonou en 2011 dans la cadre de la mise en œuvre du projet Droits, Egalité, Citoyenneté, Solidarité et Inclusion des Personnes Handicapées (DECISIPH).
    Le projet Health, Education & Livelihood Africa : a Sustainable Inclusion Approach (HELASIA) est un projet multi pays, mis en œuvre dans trois (3) pays (le Bénin, l’Ethiopie et le Rwanda). Financé par l’Agence Norvégienne de Développement, ce projet a démarré en octobre 2019 et prendra fin en décembre 2022. L’objectif global du projet est d’« Améliorer la situation des personnes handicapées en Afrique par leur participation effective à l’élaboration et à la mise en œuvre de politiques et de programmes aux niveaux local, national et régional ». Au Bénin, avec le démarrage des activités du projet, des études seront réalisées pour produire des informations utiles pour les Organisations de Personnes Handicapées(OPH) et pour les différents acteurs du développement intéressés par la  problématique du handicap. De même les Organisations des Personnes Handicapées (OPH) du Littoral et du Borgou qui se sont constituées en réseaux verront leurs capacités renforcées afin de favoriser une réelle participation au processus du développement local. Selon RGPH4, la commune de Cotonou compte environ 11.842 Personnes Handicapées et 1.541 pour la commune de Parakou.
    Le processus de la reforme de l’administration territoriale enclenché au Bénin, aux lendemains de l’historique Conférence des forces vives de la nation (qui s’est tenue à Cotonou du 19 au 28 février 1990), a donné lieu à la décentralisation. Cette  dernière consacre le partage du pouvoir, des compétences, des responsabilités et des moyens entre l’Etat central et les collectivités territoriales (les communes). Elle
    est entrée dans sa phase active avec les premières élections locales en décembre 2002 et l’installation des premiers conseils communaux en 2003 (février-mars).
     Les communes sont devenues alors le cadre institutionnel idéal pour l’exercice de la démocratie à la base, et par conséquent un cadre propice pour la concrétisation de la stratégie d’habilitation ou de responsabilisation des communautés à la base en vue d’un véritable développement local. Les nouvelles
    collectivités territoriales décentralisées devraient donc favoriser un développement local plus inclusif.
    En effet le développement inclusif est un processus basé sur les droits humains qui promeut l’égalité et la participation du plus grand nombre, et en particulier des groupes confrontés à la discrimination et à l’exclusion. Appliqué aux personnes handicapées, il leur garantit une reconnaissance comme des membres de la société à part entière et à droits égaux impliqués et contribuant activement et sur la base de l’égalité avec les autres au processus de développement pour tous. Le développement inclusif peut être mis en œuvre au niveau local et national. Il implique les notions de « développement pour tous », « société pour tous » qui permet d’inclure de manière égale ceux qui sont traditionnellement exclus, marginalisés tout en reconnaissant la diversité et les différences. Il se fonde sur une compréhension du
    handicap basé sur le modèle social : c’est la société qui crée des situations de handicap pour les personnes.
    Le développement local inclusif des personnes handicapées s’inscrit dans le cadre de la décentralisation, avec les autorités locales comme interlocuteurs clés.
    Dans ce cas, il peut constituer une réponse à l’ensemble des droits des personnes handicapées en général et à leur droit à la participation citoyenne en particulier comme le prescrit la Convention relative aux droits des personnes handicapées ratifiée en 2012 par notre pays.
    En effet la situation des personnes handicapées et le niveau de leur participation au processus décisionnel restent peu étudiés dans les communes du Bénin en l’occurrence à Cotonou et Parakou : zone d’intervention du projet.
    Evidemment la promotion d’un développement local inclusif dans ces villes suppose que les OPH intègrent les différents cadres de dialogue et de concertation qui ont été  mis en place pour un développement participatif des villes. C’est pourquoi, le présent appel se fait pour recruter un consultant pour procéder à un diagnostic local participatif des barrières à la participation des personnes handicapées à la gouvernance locale.
    Les communes concernées par la présente consultation sont : Cotonou et Parakou.
    II. OBJECTIFS DE L’ETUDE
    2.1. Objectif général :
    Contribuer à la promotion d’un développement inclusif dans les villes de Cotonou et Parakou
    2.2. Objectifs spécifiques
    Plus spécifiquement, il s’agira de :
    • Aboutir à une meilleure connaissance des dynamiques locales (organisation administrative, économie, mode de vie, structures traditionnelles et religieuses) avec un focus sur les services (inclusion et accessibilité)
    • Permettre d’identifier les problématiques locales ;
    • Analyser les principaux besoins et droits des personnes handicapées et domaines où leurs droits ne sont pas garantis ;
    • Analyser le tissu associatif local et le positionnement des OPH et OSC par rapport au processus décisionnel mais aussi plus globalement la perception des Personnes Handicapées ;
    • Faire des recommandations principales par thématique et transformer les problèmes identifiés en proposition d’actions
    • Mobiliser les acteurs du développement sur la nécessité de changement
    • Favoriser la concertation et le dialogue entre les OPH et les autorités locales de Cotonou et Parakou dans la perspective d’un développement inclusif des deux villes.
    III. RESULTATS ATTENDUS 
    • Les principaux besoins et droits des personnes handicapées et domaines où leurs droits ne sont pas garantis sont répertoriés, analysés et priorisés.
    • Le tissu associatif local et le positionnement des OPH par rapport au processus décisionnel sont analysés (acteurs, influence, processus…)
    • Des mécanismes favorisant le dialogue et la concertation avec les OPH pour un développement inclusif sont proposés et acceptés par l’ensemble des acteurs.
    • Un rapport final en Quatre (4) exemplaires en version papier et en version électronique (1 CD) pour chaque commune est produit dans un délai maximum de cinq (5) jours après l’atelier de validation final.
    IV. METHODOLOGIE SOUHAITEE
    La méthodologie proposée pour l’accomplissement de cette mission est la
    suivante :
    1ère étape : La rencontre avec le chef du projet
     Elle permettra au consultant de bien comprendre le contexte de déroulement de la mission et de faire le point des ressources documentaires disponibles.
    2ème étape : La rencontre avec les comités de pilotage (avec une forte représentation des Mairies et des associations)
     Elle permettra aux différents acteurs de bien comprendre le contexte du déroulement de la mission et de partager l’approche méthodologique qui sera mise en œuvre.
     3ème étape : Diagnostic
     Collecte et analyse de données (interviews, entretiens, focus group)  Identification des principaux problèmes rencontrés par les PH et de leurs besoins prioritaires
    4ème étape : Restitution et Animation d’un atelier d’échange
     Il s’agira de partager à chaud les résultats du diagnostic avec les membres du comité de pilotage et d’animer un échange sur la prise en compte des observations/amendements.
    Les échanges devront permettre de dégager de façon participative les pistes de solution face aux principaux problèmes des PH (en lien avec le PDC et PTA de la commune) et les modalités de participation des OPH au processus décisionnel au niveau de la Commune.
    5ème étape : Élaboration du rapport du diagnostic
     Le rapport du diagnostic devra prendre en compte l’ensemble des résultats de la phase terrain et de l’atelier d’échange. Il présentera obligatoirement :
     Les principaux besoins des personnes handicapées et domaines où leurs droits ne sont pas garantis ; analysés et priorisés.
     Le tissu associatif local et le positionnement des OPH par rapport au processus décisionnel sont analysés ;
     Les pistes de solutions pour la prise en compte des besoins des PH et les mécanismes pouvant favoriser le dialogue et la concertation avec les OPH pour un développement inclusif dans les villes de Cotonou et Parakou.
    La taille du rapport n’excèderait en aucun cas 50 pages.
    6ème étape : Validation finale du rapport du diagnostic
     Il s’agit de présenter, au cours d’un atelier, aux membres du comité de pilotage (avec forte représentation de la Mairie et des associations) les principaux résultats du diagnostic et les axes prioritaires d’intervention des acteurs clés (OPH, élus communaux/locaux, services déconcentrés)
     Cet atelier est animé par le consultant
     Le rapport final du diagnostic est rédigé par le consultant à l’issue de cet
    atelier de validation finale
    Cette méthodologie indicative devra être approfondie et améliorée par le Consultant
    dans sa proposition technique.
    V. DUREE DE LA CONSULTATION :
    A titre indicatif, la durée de la mission est estimée à deux mois et demi (2,5) pour 50 HJ.
    Le consultant devra proposer un plan de travail détaillé, faisant apparaître clairement les différentes phases du diagnostic.
    VI. CONSTITUTION DES OFFRES
    L’offre technique doit comprendre obligatoirement :
    •  Une lettre de soumission adressée au Responsable Pays de Handicap International Bénin
    •  Le curriculum vitae
    •  Copies certifiées des diplômes
    •  Une copie de la pièce d’identité/IFU ou registre de commerce (Cabinet)
    •  Liste des références techniques accompagnées des attestations de bonne fin d’exécution
    •  Les commentaires et suggestions sur les termes de référence, en l’occurrence la méthodologie proposée
    •  Le planning détaillé d’exécution de la mission
    Une offre financière comprenant :
     Le budget proposé faisant apparaître au minimum :
    •  Honoraires : tous les honoraires doivent comprendre la rémunération effective du consultant, par jour de travail
    •  Les déplacements
    •  Perdiem
    •  Les frais d’hébergement
    •  Les frais de communication et de reproduction
    •  La marge, qui couvre les frais généraux du prestataire, l’assurance et les structures de soutien si besoin.
    L’ensemble des honoraires, frais de communication, de déplacement et tout autre coût doit être inclus dans le budget proposé.
    A noter que pour l’étape de contractualisation, il sera demandé au consultant d’être
    en conformité avec l’ensemble des obligations professionnelles, fiscales et sociales requises. Le consultant devra fournir toutes les pièces justificatives prouvant la légalité de ses activités ainsi que les certificats d’assurance adéquats.
    VII. PROFIL DU CONSULTANT
    Le consultant indépendant devra avoir :
    • Une formation universitaire de niveau BAC+5 en Droit, Sociologie, Développement, sciences politiques, etc.
    • Une bonne compréhension de la notion du handicap
    • Une expérience confirmée dans la réalisation d’études ou de diagnostics dans les domaines de la gouvernance locale et la participation citoyenne ;
    • Une bonne connaissance de la décentralisation au Bénin (Historique, lois bonnes pratiques en matière d’inclusion des groupes vulnérables en général
    • et des personnes handicapées en particulier dans le processus de développement)
    • Des connaissances pratiques avérées dans le processus d’élaboration des Plans Communaux de Développement (PCD) serait un grand atout ;
    • Une expérience en communication et en mobilisation sociale, particulièrement dans la communication de proximité. Des expériences dans la réalisation d’enquêtes de terrain.
    • Disposer d’excellentes capacités en matière de rédaction et d’animation de réunion.
    VIII. SÉLECTION DU CONSULTANT
    La procédure de sélection est basée sur l’évaluation de l’offre technique.
    L’offre financière, quant à elle, peut faire l’objet de négociation.
    L’offre technique (100 points) sera évaluée selon les critères suivants :
    IX. SOUMISSION DES OFFRES
    Les dossiers de candidature complets devront être envoyés par mail à l’adresse suivante
    « appel offre@benin.hi.org  »  au plus tard le lundi 25 Mai 2020, à 12h00 (heure du Bénin) avec en objet la mention « Recrutement consultant / HI/HELASIA-BENIN/ TD02 ».
    Handicap International promeut l’égalité des chances et la diversité. Il encourage à cet effet les candidatures féminines et des personnes en situation de handicap qualifiées à soumissionner
    Plus d’infos ci-dessous
    Partager :
    • L’offre d'emploi a expiré !
    Partager cette offre d'emploi
    Infos sur l'Entreprise
    • Total d'offre(s) 692 Offres
    • Secteur d'activité Communication, Événementiel
    • Nom & Prénom du Premier Responsable Iréné M. VITODIGNI
    • Pays Bénin
    • Adresse Complète c-484 lot 4825 Cotonou AKPAKPA

    A PROPOS DE NOUS !

    Notre Ambition est d’apporter La meilleure Ressources Humaines aux Petites et Moyennes Entreprises tout en offrant aux Candidats la possibilité de toujours décrocher l’Emploi de leur Rêve.

    Contactez-nous

      Carré 824 Cotonou Maison AKINOTCHO Quartier JERICHO

    (+229) 96071186 / 65698181

    contact@cadreannonces.com

    www.cadreannonces.com

    ×