CadreAnnonces; N°1 des Plateformes Collaboratives et La Meilleure Ressource Humaine à Porté de Clics !!!

NIGER: Projet Learning Improvement for Results in Education lance le recrutement d’un Auditeur Interne du Projet LIRE 782 vues

Expirée

Informations complémentaires

    Le gouvernement du Niger a reçu un don et un crédit de l’Association Internationale de Développement (IDA) dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Learning Improvement for Results in Education (LIRE) et se propose d’utiliser une partie des fonds au titre du recrutement d’un (e) Auditeur Interne du Projet LIRE

    1 . Contexte : L’objectif de développement du projet (ODP) est d’améliorer la qualité des conditions d’enseignement et d’apprentissage dans les régions déterminées et renforcer la planification et la gestion du système éducatif.

    Le projet comprend cinq (5) composantes :

    – La première composante favorisera l’amélioration des pratiques d’enseignement et de la pédagogie en classe ;

    – La seconde facilitera les interventions directes visant à améliorer l’apprentissage chez tous les enfants et à remédier aux déficits d’apprentissage les plus critiques.

    – La troisième composante vise à renforcer la gestion globale du système éducatif, notamment en intensifiant les efforts de suivi et d’évaluation des processus et des résultats éducatifs.

    – La quatrième composante quant à elle est axée sur l’administration de projet,

    – La cinquième composante intitulée intervention d’urgence contingente été ajoutée dans l’éventualité où une intervention d’urgence imprévue serait nécessaire.

    La mise en œuvre de ce projet implique une multitude de parties prenantes. De ce point de vue, une unité de coordination du projet (UCP) est nécessaire pour assurer l’interface entre d’une part, l’Etat nigérien, emprunteur, les parties prenantes ainsi que les bénéficiaires et d’autre part, le bailleur de fond.

    L’UCP compte 5 pôles :

    – le pôle gestion financière ;

    – le pôle passation des marchés ;

    – le pôle suivi-évaluation ;

    – le pôle technologie et éducation

    – le pôle sauvegarde environnemental

    L’UCP travaille en étroite collaboration avec les directions du MEP et du MES qui sont chargées de la maîtrise d’œuvre des activités du projet LIRE. Un dispositif d’assistance technique, placée auprès de ces directions est également mis en place.

    Le financement du fonctionnement de l’UCP est apporté par le projet LIRE.

    2 . Missions de l’Auditeur Interne Placé sous l’autorité du Coordonnateur de l’UCP, l’Auditeur Interne est en relation fonctionnelle avec les Directions techniques du MES impliquées dans la gestion fiduciaire du projet (DRFM, DMP), l’équipe de l’UCP (Coordonnateur, SGF, SPM, Comptable) et les experts de l’agence d’appui technique (Task Force) en charge des questions fiduciaires, Toutefois, il disposera d’une certaine indépendance dans l’élaboration de son plan annuel de travail et la communication de ses rapports qu’il pourra adresser directement au Comité de Pilotage (CP) et au Comité Technique de Suivi (CTS) après avis du Coordonnateur de l’UCP.

    Les Objectifs de la mission de l’Auditeur Interne sont :

    – S’assurer que les fonctions administratives, financières et techniques du projet respectent les dispositions du manuel d’exécution, des procédures administratives et financières y compris celles liées au contrat basé sur les performances, aussi bien au niveau de l’UCP, des Unités Régionales d’Appui Technique que des entités bénéficiaires ou partenaires ;

    – Détecter d’éventuels risques dans le fonctionnement du projet et anticiper toutes mesures permettant d’atteindre ces objectifs avec efficacité et efficience

    – Apporter des propositions d’améliorations continues à l’UCP pour assurer une bonne gouvernance du projet.

    – Coordonner les activités des Contrôleurs régionaux en vue de garantir la maitrise des opérations et des risques au niveau des régions

    De façon spécifique, l’Auditeur interne exercera les tâches ci-après,

    Aspect gestion budgétaire, financière et comptable

    – Passer en revue les systèmes financiers et documents comptables de la coordination nationale ainsi que des autres Institutions concernées pour s’assurer que les dépenses engagées ainsi que celles reportées au projet peuvent être vérifiées sur des documents comptables dûment validés et enregistrés

    – Vérifier le respect des délais des procédures budgétaires et d’acquisition des biens et services

    – S’assurer de la correcte tenue de la comptabilité et des rapprochements bancaires des comptes du projet

    – Vérifier la bonne tenue des documents de comptabilité matières

    – Diligenter la vérification de la conformité des fiches de stocks avec les existants en magasin

    – Participer aux inventaires avec l’agent chargé de cette tâche

    – Vérifier la couverture du projet contre les risques généraux pendant les opérations administratives, comptables et financières

    – Vérifier que les opérations sont enregistrées de façon exacte et complète.

    – Vérifier que les actifs sont correctement enregistrés et protégés.

    – Vérifier le respect des procédures de décaissement pour toute opération financière

    – Vérifier la forme des demandes de décaissements adressées aux bailleurs.

    – S’assurer que les fonds du projet sont acheminés de façon régulière, ponctuelle et transparente aux bénéficiaires visés

    – S’assurer que le projet établit des rapports et des états financiers sincères et exacts

    – Examiner et évaluer l’utilisation efficace et efficiente des ressources du projet et constater la conformité de l’utilisation par rapport aux documents légaux, le budget et les manuels de procédures

    – Attirer l’attention du coordinateur sur les faiblesses et dysfonctionnements du système de gestion

    – Assurer le suivi des recommandations formulées lors des précédentes vérifications et des missions d’audit et de supervision

    Aspect Passation des marchés

    – Veiller au respect des dispositions de passation de marché décrites dans le manuel des procédures du projet

    – Attirer l’attention du coordinateur sur les faiblesses et disfonctionnements

    – Assurer le suivi des recommandations formulées lors des précédentes vérifications et des missions d’audit et de supervision

    Aspect opérationnel sur le terrain et suivi des recommandations

    – Procéder à des missions d’audit opérationnel (principalement vérifications physiques des activités à tous les niveaux) conformément au planning de contrôle validé et selon une approche basée sur les risques

    – Vérifier le respect de la périodicité d’envoi des informations entre l’UCP et ses partenaires

    – S’assurer que les structures partenaires (Agences d’exécution, Ministères, autres organismes!) collaborent dans la fourniture d’informations aux démembrements du projet au niveau central et autre.

    – Constater la conformité des opérations par rapport aux manuels de procédures et du manuel des CBP ou, le cas échéant, constater les dysfonctionnements au niveau de la mise en œuvre et proposer des solutions pour y remédier

    – Appuyer les acteurs intervenants dans le Projet à la maîtrise des procédures

    – Collaborer avec les auditeurs externes et assurer le suivi de leurs recommandations ;

    – Collaborer avec les missions de supervision de la Banque mondiale et assurer le suivi de leurs recommandations.

    Aspect rapportage et communication

    – Rédiger des rapports trimestriels (ou selon toute autre périodicité convenue en conformité avec le plan d’audit) à destination du coordinateur et de la Banque mondiale comportant les contrôles menés, les résultats et les recommandations d’amélioration adéquates, les réponses des audités ainsi que le suivi des recommandations antérieures

    – Rédiger des rapports annuels à l’attention du comité de pilotage (CP) en toute indépendance.

    3 . Profil de l’Auditeur interne : Le candidat idéal doit dis pos er des minimales qualifications ci-après :

    – Avoir au moins un Diplôme universitaire supérieur (Bac + 5 ans) en comptabilité, Contrôle et audit, ou Gestion ;

    – Avoir une expérience professionnelle de 10 ans avec au moins cinq (5) ans en tant qu’auditeur interne, Comptable Principal, Chef Comptable, ou Contrôleur de gestion dans un projet un projet de développement financé par les principaux PTF notamment la Banque mondiale, la BAD ou la BID ou auditeur au sein d’un cabinet d’expertise comptable et avoir réalisé des missions d’audit dans des projets de développement financé par la Banque mondiale, la BAD ou la BID ;

    – Avoir une excellente connaissance des règles et procédures en matière d’audit ;

    – Etre discret et respectueux des exigences de confidentialité;

    – Avoir une bonne connaissance des procédures de décaissements de la Banque mondiale ou des autres institutions multilatérales de développement ;

    – Avoir une bonne connaissance des logiciels informatiques courants (word, excel, power point, etc.) et de l’outil internet ;

    – Savoir utiliser au moins un logiciel gestion financière et comptable;

    – Avoir une bonne maitrise du français et une très bonne capacité d’analyse et de rédaction ainsi qu’une grande aptitude pour la communication et le travail en groupe.

    4 . Conditions d’emploi de l’Auditeur interne : Le projet mettra à la disposition de l’Auditeur interne l’ensemble des documents, dossiers et outils appropriés et nécessaires à l’exécution de sa mission. Il mettra également à sa disposition les locaux et équipements nécessaires à une bonne prestation de service.

    L’Auditeur interne aura le statut de consultant en conformité avec le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) » de la Banque mondiale, adopté en juillet 2016 et révisé en novembre 2017 et en Août 2018, qui stipule en son article 3.23.d. « Au cas par cas, la Banque peut accepter d’engager des responsables d’administrations publiques et des fonctionnaires du pays de l’Emprunteur dans le cadre de contrats de Consultants dans ledit pays, soit individuellement soit comme membre de l’équipe d’experts proposée par un cabinet de consultants, uniquement lorsque :

    (i) leurs services sont d’un caractère unique et exceptionnel, ou leur participation est indispensable à l’exécution du projet ; (ii) leur engagement ne créera pas de conflit d’intérêts ; et (iii) leur engagement n’enfreint aucune loi, réglementation ou politique de l’Emprunteur ».

    5 . Procédure et Méthode de sélection :

    Le recrutement se fera suivant la méthode de sélection de consultants individuels (CI) conformément aux dispositions de passation des marchés contenues dans le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) » de la Banque mondiale adopté en juillet 2016 et révisé en novembre 2017 et en Août 2018. Les candidats présélectionnés après la phase analyse des cv passeront un entretien.

     

    6 . Composition du dossier de candidature

    Les candidats/(es) intéressé/(es) devront fournir un dossier de candidature comportant les pièces suivantes :

    – Une lettre de motivation adressée au Secrétaire Général du Ministère des Enseignements Secondaires ;

    – Un Curriculum Vitae détaillé et actualisé ;

    – Une copie du Certificat de nationalité;

    – Les copies certifiées conformes des diplômes de formation supérieure ;

    – Les copies certifiées conformes des attestations de travail, des attestations de formations professionnelles ou tout autre document permettant d’apprécier l’expertise du candidat.

    NB : Un casier judiciaire datant de moins de trois mois sera exigé au Candidat / candidate retenu (e) avant la signature du contrat.

    7 . Durée du contrat et Lieu d’affectation

    La durée du contrat est d’un (1) an avec une période d’essai de six (6) mois. Le contrat est renouvelable sur le reste de la durée du projet (5 ans) après évaluations satisfaisantes des performances. Le poste sera basé à Niamey.

    Chaque année, les performances du SPM seront évaluées par le Coordonnateur. En cas de performances jugées bonnes par le Coordonnateur et l’IDA, un avenant au contrat sera fait pour intégrer les décisions issues de l’évaluation annuelle.

    8 . Date et lieu de dépôt des dossiers

    Le Secrétaire Général du MES invite les personnes intéressées par ce poste à déposer leur dossier sous plis fermé à l’adresse suivante : Secrétariat Général, Téléphone : +227 20 72 37 41 ;

    BP : 628 Niamey – NIGER, avant le jeudi 14 mai 2020 à 17 h30 , avec mention dans l’objet : «Auditeur Interne du Projet LIRE », à n’ouvrir qu’en séance de présélection.

    Ou à l’adresse Email : sgmes2020@gmail.com

     


    **En plus des conditions ci-dessus, Postulez en ligne pour augmenter vos chances ****

    NB : Les responsabilités de CadreAnnonces ne seront nullement engagées si vous payez de votre propre gré de l’argent à un recruteur

    ***********************************************************************************************

     

    Partager :
    • L’offre d'emploi a expiré !
    Partager cette offre d'emploi
    Infos sur l'Entreprise
    • Total d'offre(s) 79 Offres
    • Secteur d'activité Communication, Événementiel
    • Nom & Prénom du Premier Responsable Iréné M. VITODIGNI
    • Pays Niger
    • Adresse Complète Rue du Grand Hôtel, Quartier Terminus, Niamey-Niger

    A PROPOS DE NOUS !

    Notre Ambition est d’apporter La meilleure Ressources Humaines aux Petites et Moyennes Entreprises tout en offrant aux Candidats la possibilité de toujours décrocher l’Emploi de leur Rêve.

    Contactez-nous

      Carré 824 Cotonou Maison AKINOTCHO Quartier JERICHO

    (+229) 96071186 / 65698181

    contact@cadreannonces.com

    www.cadreannonces.com

    ×